Pour mettre en avant votre projet dans les meilleures conditions
...satisfaire un Mastering Professionnel
...soucieux de la qualité...
...nous sommes à votre service !
 

Avant de procéder à l'envoi de vos fichiers, il est important de suivre scrupuleusement les instructions suivantes.

Sachez qu'un mixage comportant trop de défauts sera très difficilement exploitable en Mastering voir honnêtement inexploitable. Dans ce cas précis, nous ne pourrons pas faire de miracles ! Nous restons à votre disposition en cas de doute dans l'élaboration de votre mixage.

Format de fichier

Envoyez-nous vos fichiers dans leur format original d'encodage PCM Linéaire : les plus connus sont .WAV .AIFF (ou .AIF) .BWF ou .WAV64.
Surtout pas en format compressé comme le mp3 par exemple! Le mp3 est issu d'une compression de données dite « lossy » résultant une « perte de données » audibles irréversible. Il existe des formats de compression sans pertes de données (formats « Lossless ») qui peuvent être reconvertis en « PCM Linéaire » mais ne perdez pas de temps à convertir vos fichiers originaux. De plus, les formats Lossless sont presque aussi lourds que les formats wave, et aujourd'hui les serveurs de transfert « en ligne » permettent l'envoi rapide de fichiers lourds avec un débit standard.
Ces fichiers peuvent être générés en « Stéréo Entrelacé » (en anglais : Stereo Interleaved » ou bien en « Mono Séparé » (en anglais : Multiple Mono ou Dual mono). Préférez « Stéréo entrelacé » si vous avez le choix. Cependant certaines Stations de Travail ne vous laissent pas le choix, mais nous acceptons les deux méthodes.

Fréquence d'échantillonnage
Utiliser une fréquence d'échantillonnage d'au moins 44,1kHz.
Ne pas convertir la fréquence d'échantillonnage utilisée pendant la sommation. Si vous avez mixé « dans la boite », envoyez-nous votre travail avec la fréquence d'échantillonnage originale. Utilisez la même fréquence que celle de l'enregistrement des pistes ! ...excepté dans le cas particulier où vous avez converti vos titres en Analogique et Reconvertis en Numérique avec une autre fréquence d'échantillonnage...
Dans l'étape de mixage, si vous sommez vos pistes dans le domaine analogique, utilisez la même fréquence d'échantillonnage que celle du support cible (ex : si le but est de créer un Cd audio, la fréquence d'échantillonnage doit être fixée à 44,1kHz). Si vous avez plusieurs intentions de supports-cibles (ex : pressage d'un Cd audio et distribution digitale en Haute Résolution), contactez-nous.
Résolution Numérique

Il faut nous envoyer vos mixes avec une résolution numérique de 24bits ou plus. Aujourd'hui, enregistrer des pistes avec une résolution de 24 bits est une pratique très courante. Vous pouvez nous envoyer vos mixes avec une résolution de 32 bit flottants, mais il faudra prévoir du temps et un espace de stockage suffisant car ces fichiers sont plus lourds.

Important : merci de ne pas réduire la résolution numérique!

 

Les niveaux

Il est très important de laisser un niveau-crête maximal « raisonnable » sur tous vos mixes :
Il ne faut surtout pas monter le niveau de vos titres jusqu'à la limite de 0dBFS (qui représente la valeur maximale numérique par échantillon), car c'est dans l'étape de Mastering que les niveaux sont augmentés. Merci de laisser une marge « crête » d'au moins -3dBFS. Cela peut être encore plus bas comme par exemple entre -6 dBFS. Si vous ne respectez pas la marge de -3dBFS, nous n'aurons pas de marge de manœuvre suffisante pour travailler efficacement vos titres et donc nous ne pourrons en tirer le meilleur.

La dynamique

Ne PAS utiliser de compresseur ou de limiteur sur le bus de sortie dans le seul but d'augmeter le niveau moyen. Cela fait partie intégrante du travail en Mastering. Si vous le faites, il sera plus difficile pour nous (voir impossible) de travailler sur la qualité du contenu si la dynamique est déjà réduite de cette manière.
Si vous avez utilisé un compresseur ou un limiteur que vous aimez particulièrement pour sa sonorité ou sa couleur, nous vous encourageons de nous envoyer deux versions pour chacun de vos titres : une version compressée et une version non compressée. Nous aurons dans ce cas une idée très précise de ce que vous recherchez.

La normalisation

Ne jamais normaliser vos titres, quels que soient le type de normalisation (Normalisation « peak », « RMS » etc...). La normalisation est un procédé de calcul binaire destructeur qui induit de la distorsion. Ce phénomène est donc appelé « bruit de quantification ». La Normalisation n'a par ailleurs aucun interêt avant l'étape du Mastering durant laquelle les niveaux sont principalement ajustés à l'oreille.

Fondus d'entrée et Fondus de sortie

Ne créer aucun fondu d'entrée ou de sortie. Ceux-ci sont toujours réalisés à la fin de l'étape de Mastering !

Mastering Classique et Mastering Par Stems

Vous ne savez pas encore quel type de Mastering serait le mieux adapté à votre projet ? Nous sommes là pour vous conseiller !
Dans un premier temps, si vous ne savez pas ce qu'est un « Mastering Par Stems » et quels sont ses avantages, reportez-vous sur la page « Foire Aux Questions ». N'hésitez pas à nous contacter si besoin.

Préparation

N'hésitez pas à nous envoyer vos coordonnées sur le formulaire en ligne, et nous nous ferons un plaisir de vous contacter. Nous vous expliquerons les démarches à suivre pour poser les bases d'un service de qualité. Si vous le souhaitez, vous pourrez bénéficier gratuitement d'un Mastering sur un titre de votre choix.

Essai Mastering gratuit

Nous sommes soucieux d'un travail sérieux qui correspond à vos attentes, qui vous satisfasse entièrement et qui reflète une qualité acoustique irréprochable.
Nous vous proposons un essai gratuit, sans engagement, d'une masterisation d'un extrait d'une minute du morceau de votre choix.

Pour cela, la procédure et les conditions suivantes doivent être remplies :

1/ Nous avoir contacté au préalable par l'intermédiaire du formulaire sur le site (dûment rempli)
2/ Choisir un titre à masteriser. À l'aide de votre Station de Travail sélectionner un passage d'une minute (maximum). L'extrait doit répondre aux mêmes recommandations définies plus haut :

  • Format de fichier PCM Linéaire (.WAV .AIFF .BWF ou .WAV64),
  • Fréquence d'échantillonnage de 44,1kHz minimum,
  • Résolution numérique de 24bits (ou plus)
  • Niveau maximal des crêtes en dessous de -3dBFS,
  • Pas de compresseur/limiteur sur le bus de sortie (selon "La dynamique": voir plus haut)
  • Pas de Normalisation
  • Pas de fondu (entrée et sortie)

3/ Intitulez l'extrait de la manière suivante : NomTitre_NomArtisteMIX.wav (ou .AIFF etc...). Si les noms d'Artiste/Titre sont trop longs, merci de les raccourcir.
4/ Vous déposez l'extrait en ligne sur DropBox ou WeTransfer en utilisant l'adresse email suivante : contact@kevork-mastering.com
5/ Vous pourrez laisser un commentaire pour faire un souhait sur cet extrait (Reference artistique, etc...). Ce commentaire devra être envoyé en format Bloc Note (.txt ou équivalent) avec l'extrait ou par email.
6/ En acceptant ce service, vous certifiez envers nous que l'extrait n'est protégé par aucune licence, droit ou contrat, et qu'il réside au moment de votre dépôt votre seule propriété ou la propriété du groupe d'artistes dans lequel vous appartenez.

En retour vous recevrez votre extrait masterisé comme s'il s'agissait d'un Master pour une finalité CD-Audio (16 bit/44,1kHz).

Merci de noter que nous procèderons à votre demande aussitôt que possible, et qu'il faudra compter un délai de 4 à 7 jours dès réception de l'extrait. Notez aussi que l'essai gratuit sera réalisé uniquement en Mastering Classique. Un Mastering Par Stems nécessite plus de temps.

 
 
  Mentions légales